Dégradation de l'environnement

A. Dégradation de l'environnement     

Nous allons voir comment la déforestation atteint-elle l'environnement à échelle mondiale comme locale.  

1. A échelle mondiale    

            Il faut savoir que la forêt Amazonienne participe à la régulation de notre climat. Les plantes qui la constitues fabriquent de l'oxygène et absorbent du dioxyde de carbone ainsi que de l'eau par le biais de la photosynthèse: la photosynthèse est la réaction produite par la plante pour transformer l'énergie solaire en énergie nécessaire à son développement, elle absorbe donc du dioxyde de carbone (CO2) et de l'eau (H2O) tout en rejetant de l'oxygène (O2). C'est l'une des raisons qui permet la vie sur terre. Cependant, avec cette forte déforestation, qui consiste à raser et brûler les arbres ce système est quelque peut perturber car une quantité importante de dioxyde de carbone est relâchée dans l'atmosphère, environ 1,7 milliards de tonnes, c'est la seconde source d'émission de carbone issue des hommes sur Terre et la végétation qui n'existe plus n'absorbe plus la vapeur d'eau qui va donc rester en quantités plus importante dans l'atmosphère. Or le dioxyde de carbone et la vapeur d'eau sont les deux principaux gaz qui provoquent le phénomène de l'effet de serre. Nous savons que ce phénomène est la cause du réchauffement climatique de notre planète alors la déforestation en Amazonie Brésilienne contribue à ces changements climatiques. 


L'effet de serre:

            La plus part des rayons du soleil traversent directement l’atmosphère pour réchauffer la surface du globe. La terre, à son tour, "renvoie" cette énergie dans l’espace sous forme de rayons infrarouges. La vapeur d’eau, le gaz carbonique, et d’autres gaz absorbent ces rayonnements et empêchent l’énergie de passer directement de la surface du globe vers l’espace, elle stagne donc dans l'atmosphère et réchauffent ainsi la planète. 

Les principaux gaz à effet de serre sont:


- la vapeur d'eau (55%)

- le dioxyde de carbone (39%)             

- l'oxyde nitreux (4%)             

-l'ozone (1%)               

-le methane  (1%)  

 

effetdeseerre.png

 

2. A échelle locale        

           A échelle Locale une forte augmentation  des températures a été constatée, selon Carlos Nobre (qui est chercheur à l'INPE) durant la saison sèche les températures auraient augmentées de 1 à 3°C. De plus, comme nous avons pût le voir la forêt Amazonienne Brésilienne est victime de surpâturage et de déboisement. Ces activités humaines entrainent la désertification de ce milieu c'est à dire à la dégradation des sols ainsi que de la végétation. En effet, la densité du feuillage des grands arbres permettent la protection des sols ainsi que des plantes des violentes précipitations, des vents et de la chaleur du soleil tropicale. Une fois la forêt défrichée les sols et les plantes restent à nus, ils n'ont plus de quoi se protéger. Les plantes sont détériorées, elles ne peuvent donc plus se renouveler et les sols sont devenus acides, ils ne peuvent plus être utilisés, ils sont victime du processus de l'érosion des sols du à la mauvaise infiltration de l'eau. En effet, lorsque les gouttes d'eau arrivent sur le sol nu, elles font bouger les particules du sol qui en retombant bouchent les fissures du sol. L'eau n'étant pas absorbée, elle reste à la surface et provoque des ruissellements qui contiennent des sédiments qui peuvent être accompagnés de produits toxiques. Ces ruissellements créent des ravins dans le sol et vont se jeter dans les cours d'eaux provocant ainsi la mort de poissons par asphyxie, le réchauffement de l'eau mais aussi comme nous avons pu le voir la perte de sol fertile et la possibilité de le remplacer.

Schéma simplifié du processus de l'érosion des sols 

 erosion.png

 


       De plus, il existe un fort déséquilibre tant végétal qu'animal en Amazonie Brésilienne. En effet, la végétation disparaît lors de la déforestation et l'espèce animale est chassée de son milieu de vie par l'exploitation des terres pour l'élevage, mais il est également amené à disparaître car il se nourrit de cette végétation qui disparaît. L'écosystème de l'Amazonie Brésilienne c'est à dire l'ensemble des échanges entre  l'espèce animal, l'espèce végétal et cet environnement est en danger.


 Schéma simplifié de l'écosystème:

erosion-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×