Conclusion

 sans-titre-1.png

 

            En conclusion, nous avons pu constater que la forêt amazonienne est un vaste espace fortement convoité par les marchés principalement occidentaux pour ses différentes caractéristiques et le potentiel financier qu'elle peut engrainer. Différents acteurs de cette déforestation sont soutenus par l'Etat Brésilien afin d’accroître les productions bovines, agricoles ainsi que de bois dans l’unique but de satisfaire la demande et contribuer au développement de ce pays émergent. Cette forte exploitation de la forêt, engendre de multiples conséquences environnementales tant mondiales avec le réchauffement climatique que local avec le déséquilibre de l'écosystème. Elle impose également des contraintes aux populations de cette région ainsi que des modifications dans leur milieu de vie. Cependant, cette forte exploitation permet au Brésil de réaliser une production de masse favorisant ses exportations et l'enrichissement du pays. Face à la gravité des conséquences de cette exploitation, de nombreuses solutions sont proposées. D'une part Greenpeace et WWF dénoncent cette déforestation par de multiples moyens. D'autre part, les citoyens peuvent limiter les impacte sur l'amazoni en devenant des éco-citoyens.
             Le gouvernement brésilien est confronté à deux politiques opposées, l'une financière qui lui permet d’accroître son économie et l'autre porté sur le développement et la protection de la forêt amazonienne.

 


GONCALVES Joana, ILIE Sébastien, BOUOPDA Frédérick

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site